RECTIFICATIF : MGR FELLAY A SIGNÉ ! 

Chers correspondants,

Une erreur s’est malencontreusement glissée dans notre dernier message du 18 avril. Aussi, nous tenons ici à la rectifier.

En effet, en voulant dénoncer le silence des évêques de la FSSPX sur le problème essentiel de l’invalidité du nouveau rituel de consécration épiscopale, nous avons associé dans la même phrase les dominicains d’Avrillé en écrivant :

« Les évêques de la FSSPX ainsi que les dominicains d’Avrillé ont toujours observé le plus grand silence sur cette question primordiale de l’invalidité intrinsèque du nouveau rituel de consécration épiscopale de 1968 (cf. travaux de www.rore-sanctifica.org) ».

Or, à l’inverse des évêques et de la majorité des clercs de la FSSPX, il est notoire que les dominicains d’Avrillé (nous l’avons maintes fois souligné dans des documents antérieurs) n’ont pas utilisé la conspiration du silence sur ce sujet capital, tout au contraire ! Ils ont fait bien pire ! Ils ont volontairement publié dans leur revue des arguments gravement erronés (qui furent d’ailleurs en partie ceux-là mêmes utilisés par les modernistes pour justifier en 1968 le changement opéré) pour défendre la validité du nouveau rituel et ainsi soutenir la légitimité de l’église Conciliaire et de ses pontifes.

Malgré les réfutations factuelles et argumentées qui leur ont été adressées (www.rore-sanctifica.org), ils ne sont JAMAIS revenus sur leurs erreurs, préférant soutenir la thèse fallacieuse et impie du « sacerdoce probable » développée par Mgr Fellay.

C’est pourquoi, s’ils venaient aujourd’hui à refuser l’accord entre le Vatican et la FSSPX sans revenir sur leurs graves erreurs qui ont contribué grandement à cette progressive et insidieuse intégration de l’œuvre de Mgr Lefebvre au sein de l’église Conciliaire dépourvue de sacrements valides, les dominicains d’Avrillé confirmeraient, de fait, le double-jeu qui a été le leur (en lien avec le très douteux Mgr Williamson, au blason épiscopal rose-croix) : celui de vouloir neutraliser la « réaction » afin de la maintenir dans des positions qui ne sont absolument pas catholiques !

A ce propos, nous vous invitons à lire ou relire notre dossier sur les troublantes connections entre les dominicains d’Avrillé et certains cercles mondialistes et maçonniques dans lequel nous exposons et dénonçons les trois thèses fallacieuses défendues par le monastère dominicain (réputé théologiquement sûr !) et sa revue Le Sel de la Terre :

- L’authenticité du 3e secret de Fatima publié par le Vatican le 26 mai 2000 (Le Sel de la terre n°53, été 2005) ;

- La validité du nouveau rituel de consécration épiscopale (Le Sel de la Terre, n°54, automne 2005) ;

- La thèse d’une hiérarchie pour deux Eglises (Le Sel de la Terre n°59,  hiver 2006-2007).

http://resistance-catholique.org/documents/2010/RC_2010-07-26_D_Dossier_LA-FACE-OCCULTE-DE-LA-FSSPX_DE-KERGORLAY.pdf

 

In Christo Rege.

Résistance catholique