LA FSSPX POURSUIT SES ESCROQUERIES

Alors que nous venons de publier ce 24 janvier notre dossier sur la stupéfiante collusion entre la FSSPX et certains islamistes, pris de panique, les agents de Suresnes et du G.R.E.C. tentent de se raccrocher aux branches !

C’est ainsi que, dans la nuit du 26 au 27 janvier, les sites de La Porte Latine et de Fecit, une des courroies de transmission du District de France dont l’administrateur est François-Xavier Peron (porte-parole de Civitas), ont mis en ligne presque simultanément un article du journal Présent en date du 25 janvier sur lequel ils s’appuient pour s’insurger contre les visites de mosquées organisées par certaines paroisses conciliaires et écoles privées.

Ils s’offusquent d’un « nouveau scandale commis par les tenants d'une liberté religieuse à sens unique et d'un œcuménisme masochiste qui privilégie les ennemis du Christ et de son Église ».

Bien sûr, nous ne doutons pas qu’ils soient réellement horrifiés par ces faits. Mais quel crédit accorder à leurs indignations au regard de leurs propres compromissions et des incohérences dont ils font preuve ?

Voici ce que dénonce la FSSPX :

 

Images effrayantes : des enfants entraînés par leurs professeurs à visiter une mosquée
et à simuler les gestes des musulmans en prière !

http://www.laportelatine.org/formation/compromissions/messe_mosquee120115.php

Et voici maintenant celui auprès de qui Mgr Fellay va quémander un « statut canonique » afin, dit-il, d’être « reconnu comme catholique » !

Mais comment ne pas voir le caractère schizophrène-masochiste et mensonger d’une telle démarche auprès de ce serviteur du Diable ?

   

Grand amateur de visites de mosquées,
Benoît XVI, ici, dans les mosquées d’Istanbul, d’Aman et de Jérusalem !

Terminons enfin par celui qui est chargé par Rome d’œuvrer au « rapprochement » et à cette « reconnaissance » de la FSSPX à travers le G.R.E.C. aux activités duquel participent plusieurs prêtres de la FSSPX dont les abbés Lorans et Celier, deux des bras droits de Mgr Fellay !

   

Le Père Lelong, patron du G.R.E.C., zélateur de l’Islam, admirateur de l’ayatollah Khomeini et grand ami de groupes islamiques tels que le Centre Zahra, proche du Hezbollah !

http://resistance-catholique.org/documents/2012/RC_2012-01-20_CES-MUSULMANS-QUI-MANIFESTENT-AVEC-LA-FSSPX_vii.pdf

A travers quelques « coups médiatiques » ainsi que des articles sophistiques ou communiqués tonitruants, ces « croisés » de salon, rompus aux techniques de subversion les plus perfides, continuent donc à tromper les fidèles en leur donnant l’illusion que la FSSPX demeure ferme dans le combat de la foi alors qu’en coulisse elle prépare son intégration dans cette fausse « Eglise », entité schismatique née à Vatican II et dirigée aujourd’hui par Joseph Ratzinger, apostat et hérétique notoire.

   

L’abbé de Cacqueray et ses confrères, toujours prompts à donner des leçons aux conciliaires chez qui ils dénoncent les compromissions avec les « ennemis du Christ et de son Église »,
ne semblaient pas gênés par la présence à leurs côtés, au cours des manifestations de Civitas,
de ces mêmes « ennemis du Christ et de son Église » !

Il est légitime de s’indigner des actes interreligieux des conciliaires qui se prétendent « catholiques », de dénoncer les « compromissions » des « évêques » conciliaires, mais ne serait-il pas nécessaire enfin d’en tirer les conclusions qui s’imposent ?

Et d’ailleurs, pourquoi parler de « compromissions » ? Cet œcuménisme et ces rencontres interreligieuses sont parfaitement conformes à la nouvelle religion de Vatican II.

Ces modernistes qui se disent et se croient « catholiques » ne font donc que suivre l’enseignement et l’exemple de leurs faux pasteurs au premier rang desquels se trouve cet abominable prêtre apostat qu’est Ratzinger pour qui Mgr Fellay a les yeux de Chimène ! C’est leur religion. C’est la religion de cette fausse « Eglise » à la porte de laquelle frappe Mgr Fellay…  

Mais plutôt que de dénoncer l’imposture de cette fausse « Eglise » et de ces faux pasteurs, la FSSPX a préféré neutraliser chez ses fidèles le vrai combat de la foi.

Par son processus stérile et impie de discussions et d’échanges secrets avec les représentants de cette fausse religion, Mgr Fellay n’a fait qu’entretenir et conforter l’imposture de ces personnages qui, depuis Rome, prétendent gouverner l’Église.

Alors qu’elle s’est toujours défendue d’être schismatique, la FSSPX s’apprête donc aujourd’hui à rentrer dans le schisme sous le fallacieux prétexte de vouloir convertir les conciliaires de l’intérieur oubliant ainsi ce que disait Mgr Lefebvre :

« Se mettre à l’intérieur de l’Église, qu’est-ce que cela veut dire ? Et d’abord de quelle Église parle-t-on ? Si c’est de l’église conciliaire, il faudrait que nous, qui avons lutté contre elle pendant vingt ans parce que nous voulons l’Église catholique, nous rentrions dans cette église conciliaire pour soi-disant la rendre catholique ? C’est une illusion totale ! ».

(Mgr Lefebvre, Fideliter n° 70 de juillet-août 1989)

In Christo Rege

Résistance catholique