L’EGLISE CONCILIAIRE N’EST PAS L’EGLISE !

En raison des attaques de Menzingen qui ont entraîné la fermeture temporaire de notre site au mois de mars dernier, nous n’avons pas pu relayer comme nous voulions le faire la dernière chronique du Révérend Père Avril.

Certains d’entre vous n’en ont peut-être pas eu encore connaissance. Aussi, nous tenons à vous faire part de ce texte qui exprime tout simplement l’attitude à avoir envers cette fausse « Eglise » que constitue l’église Conciliaire ainsi qu’à l’égard de son chef.

Cette position est celle que devraient manifester tous les prêtres de la FSSPX s’ils n’étaient pas tenus par un occulte serment qui leur est imposé avant leur ordination. Car c’est la seule position qui puisse permettre aux prêtres et aux fidèles de demeurer fidèles à Notre Seigneur, à Son Eglise et à la foi catholique de toujours, sans concession.

En voici les principaux extraits.

Dernière chronique du R.P. Avril

N° 216 – Février 2011

« La nouvelle Eglise, l’Eglise conciliaire, n’est pas l’Eglise.

Jugée avec la foi, elle est hérétique et schismatique »

« Ce dont nous sommes sûrs, c’est qu’un pape de la Sainte Eglise ne pourrait à la fois diriger l’Eglise catholique et l’anti–Eglise anticatholique. Il ne pourrait en même temps garantir, défendre et transmettre le Dépôt révélé et le rejeter. Il ne pourrait en même temps enseigner et nier la foi catholique. Il ne pourrait en même temps prendre soin du Corps du Christ et lui agréger tous les corps étrangers et ennemis. Il ne pourrait en même temps adorer Dieu et adorer l’homme et Lucifer.

Alors, la question du Pape ? Ce problème, comme les deux précédents, est mal posé. Nous l’avons vu, la Messe nouvelle n’est pas la Sainte Messe. La foi nouvelle n’est pas la foi catholique. La raison ? La nouvelle Eglise, l’Eglise conciliaire, n’est pas l’Eglise. Jugée avec la foi, elle est hérétique et schismatique. Et le pape, lui, est le pape de l’Eglise conciliaire, cela ne nous concerne pas le moins du monde, nous n’avons nulle ment à nous en occuper, nous sommes tenus à ne pas nous en occuper.

  

Quant à la Sainte Eglise, c’est Notre Dame de la Salette qui nous permet de résoudre le problème : l’Eglise sera éclipsée.

(…) Ce dont nous sommes sûrs enfin, c’est que les membres de la Sainte Eglise, demeurés par la grâce intégralement fidèles à la foi catholique, sont vraiment des chrétiens éclipsés, des chrétiens dont la saint e mère est éclipsée.

Prenez garde à ne pas vous engouffrer dans la naïveté intégrale, confondre la lumière et les ténèbres, continuer à attendre de l’Eglise conciliaire ce que seule la Sainte Eglise peut et doit nous donner. Arrêtez de vaticiner, les ténèbres ne peuvent produire aucun rayon lumineux ».

Au moment où la FSSPX lance sa 4e illusoire et perfide croisade, Mgr Fellay et l’abbé de Cacqueray feraient mieux de méditer ces sages et prudentes recommandations…

Lire l’intégralité de la dernière chronique du Père Avril ici : RP Avril - chronique N°216 « Crise de l’Eglise »

In Christo Rege.

Résistance catholique