Logo Résistance Catholique


LA FACE OCCULTE DE LA FSSPX

SES CONNECTIONS AVEC LA FRANC-MACONNERIE ET PLUSIEURS ORGANISATIONS MONDIALISTES

« Il n’y a rien de caché qui ne doive être révélé, rien de secret qui ne doive être connu. C’est pourquoi, tout ce que vous aurez dit dans les ténèbres, on l’entendra au grand jour ; et ce que vous aurez dit à l’oreille dans l’intérieur de la maison, sera publié sur les toits » (Luc, XII, 2-3).

A quelques heures du Chapitre extraordinaire convoqué par Mgr Fellay à Ecône, le lendemain des ordinations du 29 juin, et annoncé dans le bulletin officiel de la FSSPX (réservé aux prêtres) dès le mois de décembre 2009 (certaines sources ont affirmé ensuite qu’il aurait plutôt lieu fin juillet…), nous avons décidé de publier un important dossier, fruit d’un long travail de recherche et de recoupements.

En effet, après des années de tractations occultes de la FSSPX avec la Rome conciliaire et de manipulation du clergé et des fidèles, il est temps, comme nous le demandait Saint Pie X dans son encyclique Pascendi Dominici Gregisdu 8 septembre 1907, de « lever le masque à ces hommes-là et de les montrer à l’Eglise universelle tels qu’ils sont ! ».

Aussi, nous vous communiquons de nouvelles informations qui viennent confirmer la stupéfiante infiltration ennemie au sein de la FSSPX ainsi que ses évidentes compromissions avec le pouvoir occulte au plus haut sommet de sa Direction.

Régis de Cacqueray Logo de la Grande Loge de France Bernard Fellay dans la Video-interview de 'gloria.tv'

- Dans la première partie de ce dossier, nous montrerons qu’aux côtés de membres d’organisations occultes et antichrétiennes telles que la Trilatérale et Le Siècle, l’abbé Lorans, un des membres fondateurs du Groupe de Réflexions entre Catholiques (G.R.E.C.[1]), une sorte de « Rotary club » tradi-conciliaire, sympathise avec des prélats conciliaires et des hommes politiques sulfureux qu’il flatte en leur décernant des prix au siège de l’UNESCO, un des temples du mondialisme.

Logo de l'UNESCO        Alain Lorans      Logo de la Trilateral Commission   

- Par ailleurs, nous avons déjà évoqué ici le soutien de la Grande Loge de France (G.L.D.F.) au processus de ralliement engagé par Mgr Fellay. Cela est désormais un fait avéré et incontestable.

Le livre de l’abbé Celier, Benoît XVI et les traditionalistes, qui constitue la vulgarisation, le livre-programme des différentes « étapes » du ralliement de la FSSPX à la Rome moderniste fut, en effet, édité, préfacé et soutenu par Jean-Luc Maxence, membre notoire de la G.L.D.F..

La préface rédigée par ce franc-maçon, ami personnel de l’abbé Celier, est un vif encouragement au « rapprochement » entre la FSSPX et la Rome conciliaire qu’il « espère possible ».

Régis de Cacqueray  Franc-Maçonnerie & Spiritualité !...  Grégoire Celier  Benoît XVI et les traditionalistes  Vive le Schisme de Jean-Luc Maxence  Jean-Luc Maxence  la revue trimestrielle du Grand Orient de France, La Chaîne d’Union  

L’abbé de Cacqueray participa personnellement à la promotion du livre de l’abbé Celier soutenu par un
franc-maçon notoire qui écrit dans la revue trimestrielle du Grand Orient de France, La Chaîne d’Union !

Dans une deuxième partie, nous reviendrons donc sur Jean-Luc Maxence qui, en 1977, affichait dans son livre Vive le Schisme que nous venons providentiellement de retrouver son aversion profonde et violente envers la FSSPX et les « intégristes », qualifiant Mgr Lefebvre de « Savonarole de pacotille » et insultant à plusieurs reprises la Très Sainte Vierge Marie.

Aussi, la « préoccupation » soudaine de ce franc-maçon pour l’œuvre de Mgr Lefebvre qu’il exècre depuis sa fondation ainsi que la satisfaction exprimée ainsi par la Franc-maçonnerie à l’égard du processus de dialogue et de rapprochement initié par la FSSPX avec la Rome maçonnique apparaissent comme des marques manifestes de la forfaiture de Mgr Fellay !

- Enfin, dans une troisième partie, nous nous intéresserons aux liens troublants entre la famille de Kergorlay (Père Pierre-Marie d’Avrillé) et les plus hautes instances du mondialisme.

Logo de l'Aspen Institut France Père Pierre-Marie d’Avrillé Le château de Canisy, propriété de la famille de Kergorlay Denis de Kergorlay Logo de l'IFRI

Le château de Canisy, propriété de la famille de Kergorlay, lieu de fréquentes rencontres
de cénacles mondialistes tels que l’Aspen Institute, émanation du groupe de Bilderberg.

   

« Satan a à son service une multitude de sectes et d’organisations, qu’il inspire toutes, qu’il a toutes créées, dont les tentacules s’étendent sur le monde et le pénètrent, servies par l’inconscience d’une innombrable légion d’aveugles, au sein de la chrétienté elle-même. Il importe donc, par-dessus tout, que Satan soit découvert et jeté à bas du trône où il prétend se hisser au-dessus de tout ce qui porte ‘un nom divin’, selon le mot de l’apôtre »

(Revue Internationale des Sociétés Secrètes de Mgr Jouin, Notes sur le satanisme, n°3, 1928, p.81).

In Christo Rege

Résistance catholique



[1] Ou bien ce sigle signifierait-il Grégoire Celier (GRE-C), ce clerc infiltré dans la Fraternité Saint Pie X ayant été une des chevilles ouvrières de la constitution de ce cénacle d’influences religieuses ?