Logo Résistance Catholique


LA PORTE LATINE : UN OUTIL DE SUBVERSION !

Avec le développement d’internet, La Porte latine a joué un rôle essentiel ces derniers temps dans le conditionnement et la manipulation des fidèles. Régulièrement, nous en donnerons ici quelques illustrations.

Se voulant toujours à la pointe de l’innovation, La Porte latine a changé depuis peu sa présentation. C’est ainsi que nous pouvons désormais consulter sur sa page d’accueil les heures de lever et de coucher du soleil !

Information on ne peut plus importante pour le combat de la foi comme chacun en conviendra !!

A ce rythme-là, le District de France nous donnera bientôt la météo ou les faits divers de la semaine !

     

Plus sérieusement, le dimanche 8 novembre dernier, le site officiel de propagande du District de France affichait sur sa page d’accueil, le bandeau d’un site Ecclesia Dei (PaixLiturgique.com) qui ne cesse de faire la promotion du très moderniste Motu proprio du 7 juillet 2007 en adulant dans tous ses articles l’antipape Benoît XVI !

Copie d’écran de la page d’accueil de La Porte latine du 8 novembre 2009

Copie d’écran de la page d’accueil de La Porte latine du 8 novembre 2009

http://www.laportelatine.org/communication/presse/2009/paixliturg091106/PL091106.php

Puis, dans sa course au ralliement, le site du District de France a ouvert récemment une nouvelle rubrique très hétéroclite intitulée « la revue de presse externe de La Porte Latine » dont la plupart des titres apparaissent dans le menu déroulant de sa page d’accueil pour pouvoir ainsi être vus dès l’accès au site.

Les textes et entretiens qui y sont publiés sont soigneusement sélectionnés pour, sous couvert d’information, amener insidieusement l’opinion à penser ou agir dans un sens prédéterminé et obtenir ainsi l’adhésion la plus entière possible des fidèles à la politique de ralliement engagée par Mgr Fellay.

Les félons ou adversaires d’hier sont aujourd’hui devenus les compagnons de route de la FSSPX aux côtés de laquelle ils apportent leur pierre au grand œuvre de la pseudo-« restauration » entreprise par l’antichrist Ratzinger.

Depuis la sortie du fameux Motu proprio, sous le faux prétexte « démocratique » de donner la parole à toutes les « tendances » (?!) et informer les fidèles, nous assistons en effet à la diffusion très complaisante sur La Porte latine de très nombreux articles de la presse conciliaire et Ecclesia Deiqui, volontairement présentés sans aucune réserve ou critique, entraînent de fait une évidente et pernicieuse confusion chez les fidèles.

 

 

Les fidèles sont même invités à s’abonner aux publications de ces sites dont les liens internet sont souvent complaisamment communiqués.

 

http://www.laportelatine.org/communication/presse/2003/stnicola/present/present.php

Tout ceci n’est guère surprenant lorsqu’on connaît la position très hétérodoxe de la FSSPX.

En effet, pour la FSSPX, l’Église serait composée des modernistes (pourtant excommuniés ipso facto et à perpétuité par Saint Pie X selon son Motu Proprio Praestantia scripturae sacrae du 18 novembre 1907) et des « traditionnalistes », chaque groupe étant lui-même constitué de plusieurs « tendances » (?!).

Bref, une véritable auberge espagnole !

Mgr Fellay

Aujourd’hui on y trouve d’ailleurs aussi les anglicans avec leurs rites et leurs sacrements invalides dont l’arrivée dans l’église œcuménique et maçonnique a été saluée par Mgr Fellay qui l’a qualifiée de « très grande joie » (?!) dans un entretien en allemand diffusé sur le site gloria.tv et repris par kreuz.net (http://www.kreuz.net/article.10273.html).

En début d’année, à la fin d’un entretien donné par Mgr Fellay après le décret du 21 janvier au journal milanais Libero publié par La Porte Latine, le District de France a même poussé le vice en insérant discrètement des liens qui, si vous cliquez dessus, vous renvoient non pas sur le site du journal italien mais sur les sites Papa Ratzinger et Benoît et moi (?!) où se mêlent idolâtrie et aveuglement niais.

http://www.laportelatine.org/district/france/bo/RetraitExcom090124/reactions/libero/LeTemps090126.php

Les fidèles sont ainsi dirigés vers des sites d’exaltés faisant l’éloge de celui qui œuvre depuis 40 ans, sous des apparences de « conservateur », à la destruction de l’Église !

De tels procédés perfides de manipulation utilisés régulièrement à dose homéopathique ont ainsi entraîné chez les fidèles et les prêtres une modification progressive de leur discernement. Ce qui explique aujourd’hui l’apathie pour certains et l’admiration béate pour d’autres devant les graves actes de trahison et d’impiété de Mgr Fellay.

 

La Porte Latine se fait également l’écho bienveillant des entretiens donnés par les « évêques » conciliaires envers lesquels le District de France manifeste toujours une déférence obséquieuse.

Alors, pour éviter de devoir répondre à d’éventuelles critiques sur cette évidente complaisance pour ne pas dire collusion, le District de France prend le soin d’afficher à chaque fois le bandeau suivant :

En d’autres termes : « nous publions des positions qui ne sont pas les nôtres [ce qui reste à vérifier…], donc nous ne sommes pas responsables de ce que vous aurez pu lire sur notre site » (?!).

L’échappatoire est un peu facile !

Mais cette déclaration de principe particulièrement hypocrite visant à les dédouaner, permet aux responsables du District de France d’inoculer leur poison pour, subrepticement, faire « tomber les barrières », favoriser « l’union des traditionalistes » et parvenir ainsi à une imperceptible intégration de la FSSPX à l’église Conciliaire.

Après ces quelques exemples de manipulation et de subversion, les avertissements de l’abbé de Cacqueray sur les pièges d’internet données dans son éditorial de Fideliter de juillet-août 2009 apparaissent d’autant plus impudents !

Avertissements de l’abbé de Cacqueray sur les pièges d’internet

 

In Christo Rege

Résistance catholique