Logo Résistance Catholique


LA FSSPX APPORTE SON CONCOURS

A UN AGENDA CONCILIAIRE

QUI EXALTE LE CHEF DE LA ROME MODERNISTE !

Récemment, vient d’être publié aux éditions TerraMare un Agenda 2010 Benoît XVI préfacé par le « cardinal » Castrillon Hoyos : http://www.editions-terramare.com/

Présenté sous forme d’un recueil de textes (un par semaine) rédigés par 52 thuriféraires français du chef de l’église Conciliaire, cet agenda se veut un hommage à Benoît XVI.

C’est ainsi qu’aux côtés de plusieurs « évêques » ou « prêtres » conciliaires, de figures du Renouveau charismatique tel que le « Père » Daniel Ange, de membres de l’Opus dei ou de groupes Ecclesia Dei, la FSSPX s’est associée à cette initiative en autorisant le sulfureux abbé Celier, membre du G.R.E.C., à écrire son petit mot sur cet agenda… très œcuménique !

Agenda 2010 Benoît XVI

Voici des extraits de la présentation dithyrambique que fait l’éditeur de Benoît XVI pour promouvoir son agenda :

« Benoît XVI, depuis son élection, a relevé le défi de succéder à l’inoubliable Jean-Paul II, d’occuper une place essentielle, d’ouvrir une voie personnelle, bref de s’identifier comme un nouvel acteur de la reconquête spirituelle face à l’omnipotence du matérialisme contemporain. Qu’on le veuille ou non, dans notre monde en grande mutation, Benoît XVI occupe fermement et résolument la place qui doit être la sienne, à la pointe de la défense et de la promotion des indispensables valeurs humaines.

Nous avons voulu lui consacrer le premier agenda TerraMare. Et nous remercions les cinquante-trois personnalités exceptionnellement réunies pour l’occasion, et qui nous ont apporté leur magnifique témoignage ».

Après une préface du « cardinal » Castrillon Hoyos, suivent huit pages de biographie très partisanes et élogieuses de Joseph Ratzinger.

    

Nous pouvons notamment y lire ces quelques énormités :

« De 1962 à 1965, il contribue de façon remarquable au Concile Vatican II en tant qu’expert ».

« En 1972, avec Hans Urs von Balthazar, Henri de Lubac et d’autres grands théologiens, il lance la revue théologique ‘communio ».

Voilà ce que cautionnent donc désormais Mgr Fellay et l’abbé de Cacqueray !

L’éditeur poursuit :

« Vous découvrirez dans cet agenda sans précédent, à la suite de Son Eminence le cardinal Castrillon Hoyos, cinquante-deux personnalités catholiques, témoins privilégiés de l’unité de l’Église, qui vous proposent des méditations ou des réflexions… »

Chaque semaine comporte ainsi un texte à la gloire de l’antichrist Benoît XVI dont voici quelques auteurs emblématiques dont le très subversif abbé Celier, couvert par Mgr Fellay et l’abbé de Cacqueray, qui côtoie plusieurs « évêques » modernistes, le fondateur du groupe charismatique Jeunesse et Lumière, l’abbé Philippe Laguérie de l’Institut du Bon Pasteur, un moine du Barroux ou encore le Supérieur de la Fraternité Saint Pierre !

 

     

 

Et on voudrait nous faire croire que la FSSPX

n’a pas encore rallié l’église Conciliaire !

 

In Christo Rege

Résistance catholique