Le livre Benoît XVI et les traditionalistes de l’abbé Celier

édité et préfacé par un franc-maçon de la Grande loge de France !

Face à ce scandale sans précédent au sein de la FSSPX,

les réactions des fidèles se multiplient.

Benoît XVI et les traditionalistes  Grégoire Celier

« Trêve donc au silence, qui désormais serait un crime ! Il est temps de lever le masque à ces

hommes-là et de les montrer à l’Église universelle tels qu’ils sont ! »

Saint Pie X dans l’encyclique Pascendi Dominici Gregis du 8 septembre 1907.

Chers correspondants,

Le 16 avril 2008, nous avions diffusé un important dossier sur l’abbé Celier et son dernier livre, Benoît XVI et les traditionalistes, paru le 12 mars 2007 aux éditions Entrelacs (filiale d’Albin Michel) dans la collection Connivences.

Nous y évoquions déjà les liens de l’éditeur, Jean-Luc Maxence, avec les milieux gnostiques et ésotériques.

Nous vous invitons à relire ces documents :

http://www.resistance-catholique.org/articles_html/2008/04/RC_2008-04-16_GC.html

http://www.resistance-catholique.org/documents/2008/RC_2008-02-17_Dossier-AbbeG-Celier-(1-3).pdf

http://www.resistance-catholique.org/documents/2008/RC_2008-02-17_Dossier-AbbeG-Celier-(2-3).pdf

http://www.resistance-catholique.org/documents/2008/RC_2008-02-17_Dossier-AbbeG-Celier-(3-3).pdf

- A la fin octobre 2008, Jean-Luc Maxence publie un livre, La loge et le divan, dans lequel il révèle son appartenance à la franc-maçonnerie. Jean-Luc Maxence avoue pratiquer la franc-maçonnerie du Rite Ecossais Ancien et Accepté depuis plusieurs années !

La LOge et le Divan

Ce psychanalyste est un ancien journaliste de Monde et Vie. Cette revue était dirigée encore récemment par Olivier Pichon (proche de la mouvance Ecclesia Dei et co-auteur avec l’abbé Celier de Benoît XVI et les traditionalistes). Elle appartient aujourd’hui à l’abbé de Tanoüarn qui quitta la FSSPX pour rallier l’église Conciliaire en 2006. Cousin germain de l’abbé de Cacqueray et propriétaire de l’hebdomadaire Minute, l’abbé de Tanoüarn (également directeur des éditions Servir) publia en 2003 un ouvrage, La paille et le sycomore, dans lequel son ami l’abbé Celier, sous son pseudonyme de Paul Sernine, s’attaqua à Etienne Couvert et Jean Vaquié qui avaient eu le courage de dénoncer l’infiltration de la gnose et de l’ésotérisme dans les milieux de la Tradition ainsi que ceux qui en faisaient insidieusement la promotion.

Malgré ces faits particulièrement graves démontrant les liens entre l’abbé Celier et les milieux gnostiques, ses supérieurs ont toujours pris sa défense, préférant sanctionner ses confrères qui mettaient en garde contre ses écrits pernicieux.

Et aujourd’hui, nous découvrons que l’abbé Celier a fait éditer, en toute impunité, son Benoît XVI et les traditionalistes, destiné à favoriser le ralliement de la FSSPX à la Rome moderniste, par un admirateur de la gnose et de la franc-maçonnerie et ce, avec l’accord et le soutien de Mgr Fellay et de l’abbé de Cacqueray !!

Image Hosted by ImageShack.us

- Ce n’est que le 1er février dernier, que l’information fut révélée au grand public par Emmanuel Ratier dans sa lettre d’informations confidentielles Faits et documents n°269. En voici l’extrait :

« Directeur pendant plus de dix ans du Centre de réinsertion Didrot (toxicomanie), Jean-Luc Maxence, qui fut longtemps un collaborateur régulier du magazine catholique Monde & Vie, dévoile son appartenance maçonnique (Grande Loge de France) dans La Loge et le divan (Dervy) ».

- L’information fut reprise ensuite par Le Sel de la terre, revue des dominicains d’Avrillé, mais en évitant soigneusement de rappeler que Jean-Luc Maxence, proche de l’abbé Celier et d’Olivier Pichon, fut l’éditeur et le préfacier de l’ouvrage de ces derniers soutenu par la Direction de la FSSPX :

    

- Enfin, le site virgo-maria.org publia plusieurs dossiers complets sur les connivences maçonniques de l’abbé Celier et de la Direction de la FSSPX :

http://www.virgo-maria.org/articles/2009/VM-2009-09-02-A-00-Question_sur_Mgr_Fellay.pdf

http://www.virgo-maria.org/articles/2009/VM-2009-07-27-A-00-Abbe_Celier_edite_par_FM.pdf

http://www.virgo-maria.org/articles/2009/VM-2009-07-30-A-00-Jean_Luc_Maxence-Celier.pdf

Benoît XVI et les traditionalistes a été publié dans le but évident de conditionner les prêtres et les fidèles à une prochaine et inéluctable dilution de l’œuvre de Mgr Lefebvre dans le magma œcuménique de l’église Conciliaire.

Par sa forme (entretien entre Olivier Pichon et l’abbé Grégoire Celier), ce livre cherche à présenter de façon séduisante les différentes étapes du ralliement de la FSSPX à la Rome apostate programmées et mises en œuvre insidieusement depuis des années par un petit groupe de clercs infiltrés aux postes stratégiques dont le très sulfureux abbé Celier qui fut nommé directeur des éditions Fideliter par Mgr Fellay aussitôt après son élection à la tête de la FSSPX en 1994.

Comme dans toutes structures, les premières nominations effectuées par un nouveau dirigeant sont toujours assez révélatrices…

Bernard Fellay et Grégoire Celier, 1996

Extrait du n° 109 de la revue Fideliter (janv-fév 1996)

Soutenu publiquement par Mgr Fellay et l’abbé de Cacqueray, Benoît XVI et les traditionalistes bénéficia d’une large campagne de publicité au sein de la FSSPX et dans tous les prieurés mais il fut également (c’est là un signe qui ne trompe pas !) complaisamment présenté par l’ensemble des médias officiels du Système (Le Figaro, La Croix, …) et Ecclesia Dei (La Nef, L’Homme nouveau, Présent, Monde et Vie,…).

La préface enthousiaste (page 9 et 10) que lui accorda son éditeur franc-maçon en dit long sur la satisfaction (et même la jubilation !) des ennemis de l’Église de voir la FSSPX, seule organisation catholique d’envergure internationale à transmettre encore validement les sacrements notamment celui de l’ordre, engager un tel rapprochement avec le chef de la Rome œcuménique, maçonnique et mondialiste qui vient d’appeler dans sa dernière « encyclique » à la mise en place « urgente » d’une « Autorité politique mondiale », un des vœux du pouvoir occulte :

« L’objectif de la collection Connivences n’est-il pas justement d’offrir un espace d’échange par delà les clivages idéologiques habituels ? (…) il me semble indéniable que cet entretien éclaire les points de vue de chacun et peut constituer une pierre importante dans l’édifice d’une réconciliation que j’espère quant à moi possible » (extraits de la préface de Jean-Luc Maxence).

   

Le franc-maçon Jean-Luc Maxence affiche ainsi sa volonté de favoriser le ralliement de la FSSPX à la Rome antichrist « à l’heure où le pape Benoît XVI veut courageusement recoudre la tunique déchirée de l’Église » (?!).

En guise de clin d’œil (maçonnique…), l’abbé Celier a même poussé le vice en intitulant l’un des chapitres de son livre : « triangulation » !

Il voulait sans doute signifier par là, dans un langage codé qu’affectionnent tout particulièrement les francs-maçons, que le plan de ralliement voulu par les loges et dont il s’est fait un promoteur frénétique était sur la bonne voie…

Pour terminer, nous soulignerons que Jean-Luc Maxence dirige la maison d'édition Nouvel Athanor spécialisée dans la diffusion d’ouvrages ésotériques.

Il a notamment participé à la rédaction de l'Anthologie de la poésie maçonnique et symbolique (XVIIIe, XIXe et XXe siècles) aux éditions Dervy, 2007.

Jean-Luc Maxence

Jean-Luc Maxence

Pour plus d’informations biographiques : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Luc_Maxence

Il est également l’auteur de Jung est l'avenir de la franc-maçonnerie (éditions Dervy) paru en février 2004 (soit 3 ans avant la publication du livre de l’abbé Celier !) et de nombreux autres ouvrages ésotériques.

Il est donc depuis longtemps un défenseur connu de la gnose et de la maçonnerie.

Jung et l'avenir de la Franc-maçonnerie    Anthologie de la poésie maçonnique et symbolique : XVIIIe, XIXe et XXe siècles

L’abbé Celier ainsi que ses supérieurs (Mgr Fellay et l’abbé de Cacqueray) ne pouvaient donc pas ignorer ces liens notoires entre Jean-Luc Maxence et la franc-maçonnerie.

Aussi, devant ce scandale sans précédent, de nombreux fidèles commencent à réagir.

Nous publions dans un message suivant la lettre ouverte que l’un d’eux vient de nous transmettre après l’avoir adressée à plusieurs prêtres de la FSSPX.

Nous invitons nos lecteurs à en faire de même auprès de leur prieur et du Supérieur du District de France.

Nous reviendrons prochainement sur ces informations d’une extrême gravité.

In Christo Rege.

Résistance catholique