29 janvier 2009 - COMMUNIQUÉ IMPORTANT !

COMMUNIQUÉ IMPORTANT !

Nous venons d'apprendre que Mgr Fellay, après avoir convoqué les prieurs du District de France ce lundi, a décidé d'inviter l'ensemble des supérieurs des communautés amies le 5 février à Saint Nicolas du Chardonnet à Paris. En effet, le Vatican veut aspirer TOUTE la FSSPX.

Les évènements s'accélèrent. L'Ennemi veut aller vite.
C'est pourquoi, il cherche à neutraliser au plus tôt les derniers noyaux de réaction susceptibles de s'opposer à son plan luciférien de religion universelle, étroitement lié à l'instauration d'un gouvernement mondial que l'actualité géopolitique et économique mondiale nous laisse clairement entrevoir.
 
Nous lançons donc aujourd'hui un appel pressant à tous les prêtres et fidèles qui veulent continuer le combat de la foi et de préservation du vrai sacerdoce et des vrais sacrements, de manifester auprès de leurs supérieurs et prieurs leur ferme refus de rejoindre l'église conciliaire et son chef apostat quelque soit le statut alléchant (Patriarcat Tridentin, Administration Apostolique ou autres) que ces ennemis de Notre Seigneur Jésus-Christ ont déjà promis à Mgr Fellay.
Si ce dernier avait pris conscience que l'église conciliaire n'est pas l'Eglise catholique, il ne serait pas aller supplier ces "antichrists" de lui accorder une place dans leur panthéon oecuménique !
 
Par ailleurs, une pression énorme est actuellement exerçée sur Mgr Tissier de Mallerais par Mgr Fellay et le clan des infiltrés afin qu'il donne sa signature à Ratzinger, l'ennemi historique de Mgr Lefebvre.
 
Nous ne pouvons plus nous contenter d'attendre de voir ce qui se passe. Nous devons réagir !
C'est le salut de nos âmes et celles de nos enfants qui est en jeu.

C'est pourquoi, nous ne devons pas nous résigner et tenter d'échapper à nos devoirs en justifiant notre passivité par le faux prétexte que personne ne suivrait en cas de réaction.
C'est là un argument d'hommes de peu de foi.
Car, Notre Seigneur n'abandonne jamais les siens.
Si nous accomplissons Sa volonté, le reste nous sera donné de surcroît.
"Les gens d'armes batailleront et Dieu donnera la victoire" s'exclamait Sainte Jeanne d'Arc.
 
POUR DEMEURER CATHOLIQUES, HORS DE LA COMMUNION DE L'ÉGLISE CONCILIAIRE NOUS RESTERONS !
 

Résistance catholique